C’est l’été, période propice aux découvertes. Citylia ouvre ses pages à des reportages venus d’ailleurs. Merci aux contributeurs.

 

Le fort Casso

Le fort Casso est un petit ouvrage de la ligne Maginot situé en Moselle entre Bettwiller et Rohrbach les Bitche. Construit à partir de 1932, il est à la portée des canons de son grand frère le Simserhoff plus à l’Est. Il est composé de 3 blocs de combat :

Le bloc 1 :

Il donne vers l’Ouest avec 1 créneau de jumelage de mitrailleuses et 1 canon anti-char de 47mm ; Une tourelle pour 2 armes mixtes (2 mitrailleuses et 1 canon de 25mm anti-char) et 2 cloches GFM (guetteur et fusil mitrailleur et périscope)

Le bloc 2 :

Il sert d’entrée, armé de 2 cloches d’armes mixtes (mitrailleuses et canon de 25mm)

Le bloc 3 :

Casemate d’infanterie donnant vers l’Est et l’Ouest avec créneau mixte et tourelle pour mitrailleuses, il abritait un équipage de 182 hommes dont 6 officiers.

L’équipage du fort participa comme ses voisins aux combats du 14 juin 1940 sans faillir, infligeant de lourdes pertes à l’assaillant. Mais le 14 juin, Paris était allemand et Lyon tombait. Lors du matraquage radio du message du 17 juin de Pétain « il faut cesser le combat », ils étaient encore invaincus, et refusèrent de se rendre. Ce n’est que sur l’ordre formel de l’État-major que les équipages acceptèrent de quitter les ouvrages entre le 1er et le 4 juillet.

Tenu par les membres d’une association dynamique, le fort se présente dans un état parfait, quasiment prêt à combattre, armes et instrument de visée en place. Il ne semble manquer que les munitions. Le terrain démilitarisé accueille aujourd’hui de paisibles troupeaux à deux pas de la frontière. P.Br.

 

Fort casso entrée

Fort casso entrée

Fort Casso. Cuisine

Fort Casso. Cuisine

Fort Casso. Usine électrique

Fort Casso. Usine électrique

Fort Casso. Environnement

Fort Casso. Environnement