Il fait beau dehors, et il fait chaud dedans. Les conditions ont été réunies pour que cet avant-goût de Noël fasse le bonheur des 120 exposants. L’atmosphère était à l’optimisme dès la matinée, déjà rythmée par La Pena del Fuego venue du Gard avec instruments et costumes de Père Noël puis chauffée par l’apéritif offert par le Syndicat d’Initiative et le maire.

Elle a glissé progressivement vers la douce euphorie quand les visiteurs ont abordé les nombreux stands culinaires à l’heure du déjeuner, puis envahi les allées en début d’après-midi. Présentation de la 12ème édition du Marché de Noël en cinq tableaux : gastronomie, tradition, salon, beauté et générosité.

Côté cuisine

Côté cuisine d’abord, concentré sur la salle Piaf et ses abords immédiats où choucroute, rougail, marrons, churros et café sont en âpre compétition olfactive.

Les produits très frais, huitres et pâtisserie orientale, sont près de l’entrée. Passé, le sas, les stands paraissent plus cossus et charnus que d’habitude, la mise en appétit sans doute, et il devient vite difficile d’éviter les tentations. Surtout que beaucoup se goûtent à même l’étal, comme les macarons, les pains frais de Maitre Crousti ou les cakes créatifs de l’Art du Bonheur. Si vous les avez manqués, vous les retrouverez en ville, ils sont du coin.

Les artisans du miel viennent en général de plus loin, comme Thierry et Didier descendu des Hautes Alpes, tandis que les frères Mistre ont pour mission de faire découvrir les AOP Coteaux Varois en Provence, domaine de La Grand’ Vigne.

Mais d’une manière générale, épicerie italienne, marseillaise, ou provençale, toutes convergent vers l’authentique, le terroir ou encore le bio.

Côté tradition

Changeons de tableau mais restons dans la tradition de Noël avec les amis santonniers comme Jean Nardini, une signature historique du métier ou son compère crèchiste Claude Postolle, metteur en scène de santons. Elodie de Salon-de-Provence a choisi de son côté de présenter de très originaux santons en pâte à modeler. De toute façon, tout ici se façonne à la main et aux doigts de fées. Véronique Lassus, et son association Pluie de Perles et Petites Mains, en fait une démonstration étonnante avec des cartes de vœux en volume 3D. Il lui a fallu beaucoup d’idée, d’ingéniosité, de temps et de talent, alors que pour vous, cela ne coûte quasiment rien.

Côté salon

Passons au salon où les idées de cadeau sont légion, et très renouvelées cette année. Allons-y en vrac, vous ferez le tri sur place.  La Bougie Gourmande, c’est charmant. Ambiance d’Antan, des lampes uniques, c’est épatant. Pitchoun Bois, plateaux transformables et coffrets secrets, c’est le roi. Thérèse Rouxel sublime les personnages en pâte à sel. Colette Appoloni et ses créations, c’est chouette. Jacqueline Alonzo et ses paniers décoratifs de table, c’est très beau.

Côté salon de beauté

 

Saint-Victoret. Marché de Noël 2017Allez, il est temps de changer de tableau encore une fois et de passer au salon de beauté, où les saint-victoriens sont en nombre avec des arguments promotionnels exceptionnels. L’équipe du Joyau du Zen est au grand complet avec un plein de prestations spéciales. L’Institut Anaël propose des bons cadeaux, et si vous en achetez un, vous gagnez un modelage du visage. Si vous avez 5 mn, restez sur ce stand pour un massage des mains ou un drainage par Christelle. Elle est irrésistible. Juste en face, Oxywell aligne de superbes coffrets à offrir et Véronique y présente son cadeau de Noël bien à elle. Un coffret acheté, et un top soin Oxywell Blue Age de 30 mn vous est offert. Rajeunir, on ne voit ça qu’à Noël. Juste à côté, Marjorie vous expliquera le Reiki et ses harmonies. Et si c’est le fitness qui vous rendra votre superbe, allez voir Anthony et Matthias à la salle Piaf. Ils présentent un concept unique et révolutionnaire appelé Iron Bodyfit, unique dans la région.

Générosité et solidarité

Le dernier tableau sera réservé à la générosité et à la solidarité. Il n’y pas lieu d’attendre Noël pour aider les enfants de Madagascar ou la Croix-Rouge de Marignane. Alors, allez voir ces stands qui sont juste à l’entrée du Gymnase.

S’il vous reste de l’empathie, le dernier coup de cœur pourrait bien être pour « La nouvelle vie de Wendy », un joli petit conte de Rimiquen, mignon comme un chaton. Le prix, bien modeste, sera reversé à l’association Amichatlement vôtre qui tient un stand avec une charmante collection de chats à adopter. Ces dames au grand cœur vous raconteront l’histoire de chacun d’entre eux, et vous pourriez bien en repartir avec le plus amour des cadeaux de Noël.

Pour conclure enfin, notez que vos enfants ont rendez-vous avec papa Noël, et avec son photographe AJ Photo Sud. C’est au gymnase Hidalgo et cela dure encore toute la journée de dimanche.

Saint-Victoret. Marché de Noël 2017

Toutes les photos (152) sur la page Facebook Ville de Saint-Victoret en cliquant ici.