Dans la réalité, elle n’a rien de micro, jugez-en plutôt. Un espace récréatif en extérieur précède un vaste espace intérieur de 120 m² composé d’une grande salle de vie nimbée de lumière douce, de deux autres réservées au sommeil avec lits haut de gamme et séparés, d’une cuisine moderne et d’équipements aux dernières normes.

Mais une crèche, c’est avant toute chose du personnel qualifié et attentionné, et sur ce plan-là aussi, le dynamique gérant a choisi la sécurité. La directrice, que l’on appelle aussi référent technique, est à la fois très expérimentée et diplômée EJE, lisez Éducatrice jeune Enfant. Autour d’elle, deux auxiliaires puéricultrices et une employée CAP petite enfance forment une équipe solide, taillée pour le projet.

Micro-crèche Envole-moi - Saint-Victoret

En visitant ce nouvel établissement, on comprend que Cyril Martzloff n’a rien laissé au hasard. Ce jeune père aixois de trois enfants, ex spécialiste du service aux collectivités dans le groupe Veolia, a vécu à titre personnel l’énorme besoin de crèches sur le territoire, les réservations se faisant parfois deux ans à l’avance.

« J’ai fait une étude de marché précise sur les populations, l’accessibilité et le potentiel de développement. La proximité de la nouvelle Zac d’Empallières en tant que bassin d’emploi était un atout en faveur de Saint-Victoret. Il y a du parking, le bâtiment est sécurisé et le service urbanisme de la mairie m’a accompagné dans le projet d’aménagement ».

Il faut dire qu’une crèche est une entreprise particulièrement contrôlée et normée, avec des contrôles pointus de la part des services vétérinaires et de la PMI, acronyme désignant le service de la Protection Maternelle et Infantile. Une fois les sauts d’obstacle passés avec succès, il restait à nommer le joli lieu. « Envole-moi s’est imposé car il correspond au programme pédagogique que nous visions, pour amener les enfants à l’éveil et à l’autonomie. Nous voulons aller au-delà de la simple fonction de garderie ». La crèche est maintenant ouverte avec dix berceaux, ce qui correspond à environ 15 à 18 enfants accueillis dans la semaine.

Sur le plan de la prise en charge par la CAF, la méthode diffère d’une crèche associative mais au final le résultat est le même et la direction vous aide dans les démarches. Une inauguration officielle aura lieu le 18 septembre à 18h.

Envole-moi : 41, rue du Maire Jean-Baptiste Arnoux – 06 13 89 90 38 / www.microcreche-envolemoi.fr